Peinture, pourquoi appliquer une sous-couche ?

La sous-couche ou primaire d’accrochage est une peinture spéciale à appliquer avant la teinte finale dans un but de faciliter la procédure de revêtement. Il est souvent conseillé d’utiliser une couche de primaire d’accrochage sur la surface concernée avant de faire la peinture finale. Et c’est important dans la mesure où cette peinture généralement blanche offre de nombreux avantages. Pourquoi appliquer une sous-couche durant les travaux de peinture? Voici un éclaircissement.

Un produit de peinture avantageux

La sous-couche ne ressemble pas aux peintures ordinaires qui sont tout simplement diluées soit dans l’eau soit avec des produits chimiques spécifiques comme la peinture à l’huile. En réalité, il s’agit d’une étape préparatoire à la peinture finale. En appliquant une sous-couche sur la surface à peindre, vous bénéficiez d’une meilleure accroche, d’une peinture nettement plus durable et d’une économie en temps et en argent. La sous-couche permet aussi de bloquer le support en évitant certains désagréments comme la porosité des plâtres. Elle aide aussi la surface à absorber moins de peinture lors de la finition. Pour plus d’esthétisme et notamment pour uniformiser la peinture, il est toujours plus prudent de procéder à une sous-couche.

Peinture, pourquoi appliquer une sous-couche ?

Par ailleurs, ce produit dispose d’autres critères avantageux comme le caractère antirouille pour bloquer les remontées de corrosion des accessoires métalliques, la résine pour solidifier les surfaces qui s’effritent facilement et, bien évidemment, un caractère anti absorbant.

Dans quels cas utiliser la sous-couche ?

La sous-couche est recommandée. Toutefois, on peut s’en passer dans quelques cas, comme la réhabilitation d’une ancienne peinture qui ne nécessite qu’un dégraissage du support avant l’application de la nouvelle peinture. Par contre, si l’ancienne teinte est quelque peu brillante ou bien satinée, l’utilisation d’une sous-couche est impérative pour que la nouvelle teinte adhère complètement à la surface. Il est à noter qu’une sous-couche ne fait pas office de peinture. Avec sa sensibilité aux rayons UV, elle peut être amenée à jaunir. Il faut toujours la recouvrir d’une teinte de finition qu’elle soit acrylique ou glycéro. Par ailleurs, si vous envisagez de changer la peinture que vous avez utilisée (de l’acrylique en glycéro ou du glycéro en acrylique), l’application d’une sous-couche est préconisée pour que le travail de finition ne soit pas trop difficile.

La sous-couche glycéro est conseillée pour le revêtement des surfaces extérieures ainsi que pour les pièces en contact permanente avec l’humidité. Comme il s’agit d’une lutte permanente avec l’eau, la sous-couche à l’huile convient mieux pour lui résister. Pour les autres pièces, vous pouvez opter pour la primaire d’accrochage qui vous plaît. À noter qu’il existe aujourd’hui de la sous-couche polyvalente disposant de l’Ecolabel Européen qui convient à tous les travaux de peinture dans votre intérieur. Sans oublier les sous-couches qui sont choisies selon la surface à recouvrir : du plâtre, des fonds spéciaux susceptibles à la rouille, les métaux, le bois, etc…

En définitive, l’application d’une sous-couche est importante pour faciliter les travaux de peinture, pour solidifier, uniformiser la surface et procurer à la peinture une plus longue durée de vie. Pensez aussi à nettoyer le support à couvrir avant toute application par un dégraissage, un séchage, un ponçage et un dépoussiérage. Les trous et autres petits défauts sont aussi à vérifier avant la sous-couche. Vous disposerez alors d’une surface lisse et parfaitement propre pour entamer vos travaux de peinture. En cas de besoin, vous pouvez toujours faire appel à un ouvrier spécialiste notamment un peintre d’intérieur professionnel. Tout en vous fournissant une prestation de qualité, ses compétences lui permettront aussi de vous prodiguer des conseils sur la manière de peindre et de décorer au mieux votre demeure.